Demande de devis pous sécuriser votre piscine

Une alarme
qui retentit lorsqu'un enfant s'approche du bassin ou tombe dans l'eau ;
Une barrière
permettant de bloquer l'accès à la piscine;
Une couverture
de sécurité déployée sur l'ensemble de la surface de la piscine, afin d'éviter toute chute de l'enfant;
Un abri couvert
rendant impossible l'accès à la piscine.

Vous souhaitez sécuriser votre piscine ?
Un abri de piscine, bas ou haut, offre une parfaite protection pour votre piscine empêchant les accidents. Votre abri protège également la piscine des feuilles et débris non désirés.
Homologué NF 385, AFNOR P90-309, DIN EN 1090, respectant les normes françaises et européennes, l’abri de piscine posé par notre réseau de professionnels renforce la sécurité de votre entourage, et particulièrement de vos enfants autour de la piscine.
Attention, avec ou sans équipement de sécurité,ne laissez jamais vos enfants sans surveillance à proximité de votre piscine ou d’un point d’eau quelconque.
Consultez les prix et témoignages d’installation d’abri de piscine avant de vous lancer.

Remplir le formulaire DEVIS PLUS permet de recevoir rapidement et gratuitement des devis spécialement élaborés pour votre projet d’abri de piscine.

  • Léger, résistant et inoxydable, l’aluminium est le matériaux le plus utilisé pour les structures d’abri.
  • Réservé aux abris de piscine hauts, le bois donne un abri cossu et esthétique.
  • Du fait de sa légèreté et de sa résistance, le polycarbonate alvéolaire est préféré au verre.

Si vous souhaitez utiliser votre piscine toute l’année, installez un système de chauffage dans votre abri haut.
Dans un soucis d’hygiène, pensez au traitement de l’eau de votre piscine en plus d’un entretien quotidien.
Même si l’objectif est avant tout pratique, il est essentiel de bien choisir son abri de piscine pour qu’il s’intègre bien à son aménagement extérieur.





Démarrer votre demande de devis

Besoin d'un artisan pour réaliser votre devis ? Devis plus vous aide à trouver des professionels qualifiés de votre région.

C'est parti  ❯