Pourquoi couvrir sa piscine ?

Premièrement, c’est obligatoire. En effet, depuis le 1er Janvier 2004, la loi impose aux propriétaires de piscine de les couvrir afin de prévenir les noyades. ( avec un abri de piscine par exemple )
Pour cause : en 2015, 3 à 4 noyades se produisaient chaque jour.

Voici donc la raison de la mise en place de cette loi. Il s’agit d’équiper votre piscine, au choix, avec :

  • Un abri de piscine haut ou bas
  • Une couverture de protection
  • Une alarme
  • Un volet roulant

En revanche, installer un élément de sécurité n’est pas suffisant. Les volets roulants et les abris de piscine doivent respecter la norme AFNOR NF P90-308 et 309.  Pour résumé cette norme, le volet roulant ou la bâche installée doit respecter quelques éléments de sécurité :

  • Ne doit pas se soulever de plus de 10 cm entre 2 points de fixations
  • En cas de manipulation par un enfant, ne doit pas cisailler, coincer, bloquer
  • Doit supporter un adulte de 100 kg sans céder
  • Résister aux intempéries

Deuxièmement, il y a aussi des avantages à couvrir votre piscine. Par exemple, en mettant un abri de piscine, votre eau sera plus propre, plus longtemps. Effectivement, le fait de fermer votre piscine après utilisation permettra de limiter les éléments indésirables ( feuilles, insectes ) de salir votre eau.

Troisièmement, cela va permettre de chauffer votre eau, ou du moins, la maintenir chaude plus longtemps. On connait tous l’effet de serre, et avoir une bâche frappée par le soleil toute la journée va forcément faire grimper la température de votre eau.

Un abri de piscine ?

Abri de piscine haut fermé véranda

L’abri de piscine existe en 2 grandes familles : les abris hauts et les abris bas. Par contre, ils ont souvent les mêmes caractéristiques, c’est-à-dire :

  • Une armature en aluminium avec le label Qualicoat et Qualimarine
  • Une toiture et une façade en polycarbonate
  • Traitement anti rayons UV sur les deux faces

L’abri haut, comme son nom l’indique, se caractérise par sa hauteur depuis le sol (terrasse en bois, carrelage, margelles). On peut s’y tenir debout, dessous. Cela permet d’avoir un aménagement sous l’abri et ainsi profiter de la piscine même en cas de mauvais temps.

Cependant, il est important de savoir que la construction d’un abri de piscine haut nécessite un permis de construire. De plus, cette structure volumineuse peut être embêtante dans le cas d’un jardin à surface assez réduite.

Enfin, de l’autre côté, il y a l’abri de piscine bas, qui lui, offre la même protection que l’abri haut. Néanmoins, il est impossible de se baigner en dessous en cas d’intempérie.

Malgré ça, le point positif de cet abri est : la place. Il prend très peu de place et sait se faire discret pour rester en harmonie avec l’esthétique de votre maison.

Ou plutôt volet roulant ?

Afin de protéger votre piscine, une autre solution existe. Plus esthétique, et tout aussi sécurisé : le volet roulant a le vent en poupe.
Son principe est simple, un rouleau qui maintient le volet est placé a l’extrémité de la piscine. Puis, des guides sont placés sur les côtés de la piscine afin d’amener le volet une fois qu’il se déplie.

Cette façon de faire permet d’avoir une sécurité maxi

male pour votre piscine ( le volet résiste à 100 kg / mètre ), ainsi qu’une propreté de l’eau accrue. Pour cause, le volet empêche les feuilles et les insectes de parasiter votre piscine. De plus, le volet permettra de conserver la chaleur de votre eau.

La balle est désormais dans votre camp, à vous de choisir votre solution afin de sécuriser votre piscine et de profiter au maximum des beaux jours en toute sécurité.