Le choix de vos fenetres a un impact direct sur votre confort et sur l’isolation des pièces de la maison. On estime qu’au moins le quart des déperditions d’énergie d’une habitation passe par la fenetre. Mais voilà : un choix avisé n’est pas une sinécure. Les conseils qui suivent en ont quand même aidé plus d’un à faire le bon choix !

Misez sur les bons matériaux pour bien choisir votre fenetre

On compte principalement trois types de matériaux pour la fenetre : le PVC (Polyvinyle de chlorure), l’aluminium, et aussi le bois.

  • Les fenetres en bois : elles sont assez solides, mais elles nécessitent beaucoup d’entretien.
  • Les fenetres en PVC : elles promettent un excellent rapport qualité-prix. Ce matériau est léger et isole parfaitement la maison. Elles combleront sans nul doute vos besoins.
  • Les fenetres en aluminium : vous pourriez aussi opter pour des fenetres en aluminium. Elles offrent une isolation thermique inégalée. L’aluminium s’intègre parfaitement au PVC et est disponible en plusieurs coloris. Cependant, il pourrait intégrer des rupteurs de ponts thermiques lorsqu’il est mal posé. Vous devriez donc le faire poser par des professionnels très compétents.

Adoptez les bons coefficients de conductibilité thermique pour le choix de la fenetre

Pour choisir la bonne fenetre, vous devez également y associer le vitrage le plus performant possible. Les coefficients de référence sont les suivants : le coefficient UW ; le coefficient TLW et le coefficient SW

  • Le coefficient Uw : il indique la performance de lisolation thermique de la fenetre. Plus ce coefficient est bas, plus le vitrage associé à la fenetre est performant et meilleure sera l’isolation. En général, un Uw de qualité se situe entre 1.2 et 1.5 W/m².k.
  • Le coefficient TLw : il indique la capacité de la fenetre à transmettre les rayons solaires dans la maison. Contrairement au coefficient précédent, il faut ce que chiffre soit le plus élevé possible. Le même coefficient TLg  s’applique surtout au vitrage de la fenetre. Le coefficient TLw est compris entre 0 et 1.
  • Le coefficient solaire ou coefficient SW : le coefficient définit la capacité de la fenetre à transmettre la chaleur dans la maison. Là aussi, il faut que le chiffre soit le plus élevé possible pour que la fenetre soit performante.

Bien souvent, les fenetres aux vitrage qui incluent un Uw faible possèdent un coefficient SW tout aussi bas.

Choisissez le bon type de vitrage de fenetre

Le choix du vitrage est décisif dans le choix d’une bonne fenetre. La plupart des fenetres possède un simple vitrage, et n’isole pas complètement la maison. Pour faire mieux, il est possible de poser non pas une, mais deux vitres. En plus du double vitrage, il faut poser une couche isolante entre elles. Il peut s’agir d’un gaz rare tel que le krypton ou l’argon, ainsi que d’un film à « basse émissivité ».
Retrouvez nos conseils pour le choix de votre vitrage.

Une solution encore meilleure consiste à choisir une fenetre avec un triple vitrage. La fenetre possédera donc trois couches de verre et deux couches de gaz de 12 mm d’épaisseur.

Optez pour la bonne fenetre pour chaque pièce

Vous pouvez également choisir votre fenetre en fonction du type de pièce à laquelle vous avez accès. Pour une fenetre qui s’ouvre par exemple sur le jardin, vous pouvez choisir une baie coulissante avec un simple ou un double vitrage. Dans la cuisine, une fenetre oscillo-battante sera mieux indiquée, car elle concourt à une meilleure aération de la pièce.

N’hésitez pas à nous envoyer une demande de devis en ligne, afin de bénéficier de toute notre expertise.