fenetre aluminium blanc

Interview d’un professionnel de la fenêtre : TrybaLogo de l'entreprise Tryba

L’entreprise Tryba a répondu à nos questions sur la pose totale ou partielle d’une fenêtre. Il s’agit de Marine Blaimont, assistante commerciale de TRYBA ALES

“Question – Pourquoi les 2 méthodes existent ? Dans quel cas préfère-t-on une méthode plutôt que l’autre ?

Tryba –  La dépose totale sera conseillée pour un gain de jour ou lorsque l’ancien dormant sera trop abîmé pour pouvoir se reposer dessus.

La dépose partielle sera retenue principalement si les encadrements de la fenêtres sont faïencés, carrelés ou encore refait à neuf. Le fait de déposer totalement peut entraîner une légère dégradation des contours selon  le mode de scellement des anciens dormants et il n’est pas toujours évident de retrouver les mêmes carreaux ou peintures.

 

Q – Y a-t-il une différence au niveau qualité : isolation, étanchéité à l’eau, à l’air ?

T – Non, les deux modes de poses répondent aux mêmes normes d’isolation et d’étanchéité eau/air.

 

Q – Quelles sont les contraintes de chaque méthode ?

T – La dépose partielle réduit très légèrement la largeur des menuiseries, mais un gain de jour est malgré tout rattrapé par le meneau étroit.

La dépose totale demande plus de travail dans la mesure où il faut desceller l’ancien cadre et refaire les enduits aux endroits où il fût fixer dans la maçonnerie.

 

Q – La fenêtre livrée est-elle différente selon la méthode, mise à part le dormant ?

T – Non, les caractéristiques des menuiseries restent identiques selon le mode de pose.

 

Q – Il y a-t-il une différence de prix ?

T – Nous avons fait le choix sur la concession TRYBA ALES de ne pas faire de différence de prix entre les deux modes de pose afin de pouvoir laisser nos clients choisir en toute tranquillité ce qu’il leur convient le mieux.

 

Q – Qu’est-ce qui est le plus vendu dans votre zone de chalandise ?

T -La dépose partielle est encore la plus prisée, même si nous remarquons ces dernières années une plus grande demande pour la dépose totale.”

Interview d’un professionnel de la menuiserie : Terres de FenêtresLlogo de Terres de Fenêtres

Monsieur Alan Perez, expert en menuiserie a répondu à nos questions sur la pose totale ou partielle d’une fenêtre.

 

“Question – Pourquoi les 2 méthodes existent ? Dans quel cas préfère-t-on une méthode plutôt que l’autre ?

Perez – Les deux méthodes de pose :

  • La pose en rénovation représente 80% de nos Installations car elle n’engendre aucuns travaux de finition et reste une solution moins onéreuse.
  • La Dépose Totale est le plus souvent utilisé quand le client souhaite ne pas perdre de surface vitrée et/ou rafraîchir la pièce (peintures…)

 

Q- Y a-t-il une différence au niveau qualité : isolation, étanchéité à l’eau, à l’air ?

P – Différence de qualité :

  • Il n’y a quasiment aucune différence de qualité concernant les performances isolante et d’étanchéité.

 

Q- Quelles sont les contraintes de chaque méthode ?

P – La grosse contrainte de la pose en rénovation est la perte de surface vitrée car on repose un nouveau bâti sur l’existant ce qui crée une surépaisseur.

La contrainte de la dépose totale c’est que ça engendre des dégâts tout autour de l’ancien cadre et qu’il faut prévoir des travaux de finitions comme le rebouchage et la peinture après notre passage.

 

Q- La fenêtre livrée est-elle différente selon la méthode, mise à part le dormant ?

P – Non, la fenêtre reste la même.

 

Q- Il y a-t-il une différence de prix ?

P – Il faut compter à peu près 10% supplémentaire sur une dépose totale par rapport à la pose en rénovation

 

Q – Qu’est-ce qui est le plus vendu dans votre zone de chalandise ?

P – Le produit le plus vendu reste le PVC pour son rapport qualité prix et pour son faible entretien.”

Interview d’un professionnel en menuiserie : Iso France

Logo d'Iso France

Monsieur Trabelsi, expert en menuiserie a répondu à nos questions sur la pose totale ou partielle d’une fenêtre.

 

“Question – Pourquoi les 2 méthodes existent ? Dans quel cas préfère-t-on une méthode plutôt que l’autre ?

Trabelsi –  La dépose partielle sera préconisée :

  • lorsque l’ancien dormant est parfaitement étanche et qu’il est possible d’y fixer la nouvelle menuiserie ;
  • pour éviter tous dégâts de maçonnerie et, de facto,  les travaux induits par l’opération de dépose ;
  • pour procéder à un changement rapide des menuiseries sans nécessité de faire intervenir d’autres corps de métier (maçon, carreleur… etc) ;

La dépose totale sera préconisée :

  • lorsque l’ancien dormant est vétuste, qu’il n’offre plus une étanchéité suffisante et qu’il ne permet plus la fixation de la nouvelle menuiserie ;
  • pour optimiser le clair de jour (la surface vitrée) et la luminosité ;
  • lorsque la dépose est envisageable sans engendrer de dégâts de maçonnerie ou lorsque les travaux induits par ce procédé ne représentent pas un frein pour l’occupant ;

 

Q – Y a-t-il une différence au niveau qualité : isolation, étanchéité à l’eau, à l’air ?

T – Non, il n’y a pas de différence ni d’isolation ni d’étanchéité dès lors que la dépose partielle est envisagée sur un dormant existant sain. La seule différence se portera alors uniquement sur l’aspect esthétique avec une surface vitrée qui sera forcément moins étendue que sur une dépose totale.

Ceci étant dit, dans la plupart des cas en dépose partielle, la nouvelle surface vitrée s’avère souvent plus étendue que sur les anciennes menuiseries, notamment grâce à notre large gamme de menuiseries profitant d’un meneau central particulièrement fin.

 

Q – Quelles sont les contraintes de chaque méthode ?

T – Pour la dépose partielle elle se limite à la perte relative de clair de vitrage et tandis que la dépose totale engendrera presque systématiquement des travaux de maçonnerie additionnels.

 

Q – La fenêtre livrée est-elle différente selon la méthode, mise à part le dormant ?

T – Non, en dehors du type de dormant qui, lui, est spécifique pour la de mise en œuvre, la fenêtre est absolument identique en tous points.

 

Q – Il y a-t-il une différence de prix ?

T – Il n’y a aucune différence de prix puisqu’il s’agit rigoureusement de la même menuiserie. La seule différence tarifaire pourrait éventuellement être relative à la durée d’intervention pour la pose puisque l’opération de dépose des anciennes fenêtres peut parfois s’avérer complexe selon les cas, mais ce n’est pas systématique.

Dans le cas d’une dépose totale, le surcoût engagé relève davantage des travaux afférents de maçonnerie que de la menuiserie elle-même.

 

Q – Qu’est-ce qui est le plus vendu dans votre zone de chalandise ?

T – Plus de 80% des menuiseries vendues sont prévues pour une pose en dépose partielle.”