Les grands modèles de véranda

Dérivées des serres botaniques et inspirées des baramdah hindous, sorte de verrières servant d’espace de détente dans les maisons luxueuses, les premières véritables vérandas apparaissent dans l’Angleterre victorienne du XIXème siècle. Aujourd’hui de nombreux modèles existent mais seuls trois modèles types sont à la base de tout.

Par définition, une véranda est une pièce vitrée attenante à une maison. Mais le terme de véranda n’est que générique et beaucoup de modèles différents existent. En fait, chaque marque a ses propres modèles de véranda, sans oublier les vérandas sur mesure. Pourtant, et bien que la véranda se doit de refléter la personnalité de ses propriétaires, il n’y a, à la base de toute les architectures de véranda, que trois grands modèles.

Le modèle de véranda victorienne

Véranda victorienne

Le premier, et non le moindre, n’est autre que le modèle à l’origine même de la véranda, le modèle victorien. 
Caractérisée par la quête de la meilleure luminosité naturelle possible, la véranda victorienne s’oriente plutôt vers des formes et des volumes simples. La toiture comporte toujours des faces triangulaires organisées en deux plans inclinés latéraux fixés sur une poutre faîtière. La partie verticale se compose de cinq facettes vitrées, de façon à capter un maximum de lumière.
De fait, le modèle de la véranda victorienne se présente comme le style idéal pour un jardin d’hiver ou une serre du fait de sa grande capacité à capter la lumière du soleil.

Le modèle de véranda contemporaine

Ce second modèle, couramment appelé « design », « classique », ou encore
veranda croquis « tradition », se caractérise par une toiture mono pente correspondante aux premières vérandas industrielles des années 1970 et 1980. La simplicité de plan de ce modèle favorise une conception rapide, aussi bien dans l’élaboration théorique de la véranda que dans son installation, et permet donc d’obtenir un très bon rapport qualité/prix.
Ce modèle de véranda fut conçu, à l’origine, pour servir de sas d’entrée aux maisons et pose un problème de volume du fait de son toit qui peut faire perdre de l’espace si la véranda est placée contre une maison trop basse.

 

volet pour véranda

Le modèle de véranda à « toiture plate »

Le troisième et dernier modèle de véranda, aussi appelé véranda « terrasse », présente l’avantage d’offrir toujours la même hauteur du fait de son toit plat. Ce modèle présente toujours les mêmes caractéristiques. Il offre, tout d’abord, un volume habitable conséquent mais aussi une intégration parfaite avec les habitations basses et anciennes. De plus, une véranda de ce type permet d’obtenir une très bonne luminosité naturelle, et de fait un bon rendu thermique. Enfin le lanterneau, verrière triangulaire placé sur le dessus de la véranda, améliore la luminosité du fait de sa conception en pente raide.
Ainsi ce modèle de véranda offre une bonne alternative à la véranda contemporaine pour des surfaces plus importantes.

Les trois grands modèles de base de véranda sont donc constamment revisités, ce qui résulte souvent sur la création de nouveaux modèles, mais leurs empreintes restent indélébiles et toujours identifiables.